Boutique, Nature

La cire naturelle, qu’est-ce que ça change ?

Il existe plusieurs types de cire, végétales, minérales et animales.
On peut voir de plus en plus de bougies qui prônent leur composition 100% naturelle. Mais pourquoi est-ce si important ? Qu’y a-t-il dans nos bougies d’habitude ? Dans cet article on vous explique pourquoi nous choisissons de travailler avec une cire naturelle et végétale.

La cire joue un rôle essentielle dans la combustion de votre bougie. La diffusion du parfum, le temps de fonte, la fabrication, etc.., chacun de ces éléments sont déterminés par la qualité de la cire (de la mèche et des parfums également).

La paraffine

La plupart des bougies (et fondants) que vous trouvez dans le commerce, même issus des plus grandes marques, sont fabriqués à base de paraffine. Il s’agit, précisément, de “résidus solides de pétrole dont l’extraction se fait à basse température avec du propane liquide additionné aux goudrons qui n’ont pas distillé lors du raffinage”.
Vous l’aurez compris, la combustion de paraffine n’est pas des plus saines, et sa conception encore moins.
Viens souvent s’ajouter à cela des parfums chimiques, ainsi que des colorants qui attireront votre attention.

Plus facile à travailler, son caractère non renouvelable a cependant de quoi inquiéter car c’est la principale matière utilisée pour la confection des bougies dans le monde. Elle représente un vrai danger environnemental.

Des étude sont cependant en cours pour trouver des alternatives plus responsables au sujet de la paraffine.

La cire végétale

Chez Maison Séjour nous avons décidé de travailler avec la cire de soja, plus écologique, mais un peu plus difficile à travailler. Nous ne rajoutons aucun liant à notre cire. Les cires végétales sont “vivantes” et donc un peu plus grasses que les autres. Vous le sentirez probablement au toucher. Ce caractère gras rend la cire végétale plus dense et rend la propagation du parfum plus raffinée. Votre bougie sentira plus longtemps, même éteinte, et jusqu’au dernier allumage.

De plus, son point de fusion étant plus bas, cela prolonge sa combustion et restitue véritablement l’odeur des parfums. Nous parlerons d’ailleurs de nos parfums de Grasse, sans phtalates ni CMR, dans un autre article dédié.

Comment la fabrique t’on?

La cire de soja provient de l’extraction de son huile. Les haricots de soja sont pressés mécaniquement pour extraire l’huile. Ensuite, cette huile est solidifiée avec une solution hydrogène (hydrogénation).

Cela donne un résultat 100% naturelle, incolore, opaque, (contrairement à la paraffine qui montre une certaine transparence) pour une combustion propre et non toxique.

Il existe d’autres cires végétales, elles sont parfois utilisées dans les cosmétiques pour leur effet filmogène qui protègent de la déshydratation ou leur toucher doux :

  • La cire de soja (celle que nous utilisons)
  • La cire de Carnauba (palmier du Brésil, provenant de la feuille)
  • La cire de Mimosa
  • La cire de Colza
  • La cire de Riz

Bref, les cires végétales sont multiples et varient selon les utilisations.

Cire animale

A l’époque, on s’éclairait avec des lampes à base de suif. Le suif, c’était une combustion avec des graisses animales (comme le mouton ou le boeuf), et cela dégageait de mauvaises odeurs et une épaisse fumée noire. Jusqu’à la découverte de la cire d’abeille. Seul les nobles pouvaient se permettre de l’utiliser à cause de son prix élevé.

Elle n’émane aucune odeur et brûle plus longtemps et proprement que le suif. Elle reste aujourd’hui à un prix élevé du fait de sa rareté.
C’est LA cire naturelle par excellence car son utilisation peut se faire sans transformation aucune.

Cette cire est sécrétée par les abeilles à miel, on l’extrait principalement des ruches. Elle est dite comestible, mais elle n’a aucun apport nutritif alors nous déconseillons d’en manger même si son odeur naturelle est alléchante.

Vous aurez surement l’occasion de rencontrer des créations à base de cire d’abeille dans notre boutique. Pour sa longue conservation et ses propriétés utiles dans la maison.

Cependant…

Il faut avoir une utilisation raisonnable quelque soit la cire de votre bougie. Pensez à aérer fréquemment la pièce où vous faites brûler vos bougies, car les émanations de combustion peuvent être dangereuses si vous faites bruler vos bougies dans un endroit clos trop souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *