Développement personnel, Lifestyle, Nature, Permaculture

La construction d’un séchoir à l’atelier, avec Kathleen Chauchet

 

Cela fait déjà quelques semaines que nous comptons parmi nous une aide précieuse avec qui on collabore étroitement dans la conception d’objet pendant son stage. Kathleen nous fait l’honneur de sa présence pour 2 mois.

L’expérimentation et la création

Étudiante en Master création recherche et innovation en couleur et matière, Kathleen porte déjà un bagage derrière elle comme une formation dans l’ébénisterie et des études dans le design d’objet.

Nous avons alors mis un programme au point pour accomplir un certain nombre d’objectifs qui, jusqu’à présent, se déroulent à merveille malgré le confinement. Le premier de ces objectifs était la construction d’un séchoir pour les plantes et les fleurs. Le premier séchoir sur mesure dans l’atelier. Alliant l’optimisation de l’espace, la conception d’objet et la fabrication, nous pensions ce premier projet adapté. Let’s go!

 

Le séchoir à fleurs

 

Après avoir établi les besoins dans l’atelier, la recherche et la conception pouvaient commencer: recherches de fournisseurs, recherches de matériaux et fournitures, conception des plans, dimensions, achat des matériaux… pour arriver à la fabrication.

Le résultat final étant un séchoir de 2m de hauteur avec 8 étages d’environ 80cm2, avec un espace suffisant pour le séchage entre chaque étage. Viennent s’ajouter 8 claies, pour glisser à chaque étages. C’est sur les claies que sèchent les plantes et fleurs.
Faisons un tour des étapes de fabrication.

La fabrication

Un petit point de vue globale sur le procédé de fabrication. On vous délivre les grandes étapes, bien évidemment co-écrit avec Kathleen, et nous travaillons actuellement sur un document avec les plans et chaque étape détaillée, avec des conseils etc.

Après l’achat des matériaux, la fabrication commence par la structure. Dans un deuxième temps il faut faire chacune des claies.

 1. Préparation des matériaux pour l’assemblage.

Débit, usinage, ponçage, nous voulions notre séchoir démontable, pour cela, tout ne devait pas être collé. Il y a des assemblages collés seulement pour les côtés de la structure ce qui permettra un démontage facile du séchoir. Des tourillons sont ajoutés pour la solidification. Un assemblage à blanc (sans colle) s’effectue à l’aide de serre-joints une fois les éléments prêts.

2. Assemblage de la structure

Après les derniers ponçages de finition, l’heure est à l’assemblage de la structure.
La structure se monte. Un renfort arrière est prévu, deux tasseaux verticaux et un plus épais en diagonale, pour soutenir le séchoir et l’éventuel poids sur les claies remplies.

3. Coulisses pour claies

Les coulisses et claies sont des éléments qui viennent s’adapter à la structure portante, c’est pour cela qu’elles sont confectionnées en deuxième partie.
Pour éviter la perte de matériaux en cas de dimensions légèrement faussées.

Les coulisses sont deux tasseaux en face à face, qui viennent se caler chacun dans la structure, et sont vissés avec environ 20cm d’espace entre chaque étage.

4. Assemblage des claies

Sur une surface plane, chacune des claies est positionnée de manière finale pour vérifier l’équerrage avant l’assemblage. Le cadre est collé et fixé à l’aide de serre-joints pour une bonne prise. Une fois les bois collés et bloqués en position, ils sont cloués pour une solidité à toute épreuve.
On enfile ensuite chaque claie dans la structure pour s’assurer du bon coulissement.
On termine par agrafer une maille solide en dessous du cadre. La taille de la maille dépendra des plantes que vous choisissez de faire sécher. Elles peuvent être différentes selon les claies. Nous, notre maillage est le même sur toutes les claies, il est petit pour ne pas laisser passer de petits éléments (épines ou autres) d’un étage à l’autre.

5. Finalisation

Toutes les étapes sont effectuées. Le séchoir est alors démonté (pour passer les portes) et remonté dans l’atelier. Dès le lendemain, on décide de changer l’atelier d’endroit, on investit une nouvelle pièce de la maison avec un poêle à bois. On passe au niveau au dessus, et le séchoir se démonte et se remonte facilement. Mission réussie !!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *