Développement personnel, Nature, Permaculture

Le charme de l’ortie

Aujourd’hui on vous parle d’une plante que “vous reconnaitriez les yeux fermés”; Urtica dioica ou ortie piquante, grande ortie, ortie commune… Cette plante commune est très répandue en France et mesure entre 30 cm et 1m50. Elle est reconnaissable par ses feuilles pointues et dentelées, recouvertes de poils urticants en forme de cônes qui libèrent de l’acide formique et de l’histamine une fois qu’ils sont cassés, ce qui provoquent une réaction irritante avec notre peau.

Une plante mal connue de tous, qui tente de redorer son blason. Elle fait partie de la famille des urticales qui ne compte pas moins de 2200 membres. Plus précisément des Urticaceae, qui se distinguent en général par leurs poils plus ou moins présents, et parfois urticants.

Cette famille se démarque par ses nombreuses variétés offrant des bienfaits insoupçonnés.

Chez Maison Séjour, nous avons décidé de proposer un accès à cette plante, car c’est un super aliment, une ressource abondante bien trop délaissée de nos jours et catégorisée comme “mauvaise herbe”. Vous trouverez dans notre boutique des sachets de feuilles et branches d’ortie séchées et coupées finement, directement prêt à l’emploi pour mélanger à vos préparations. Nos orties sont issues d’une cueillette sauvage sur notre terrain, selon le cycle des saisons. Nous veillons à cueillir de manière raisonnée afin d’être assurés d’une prolifération naturelle et locale. Aucun produit extérieur n’est ajouté à nos orties de la graine au sachet.

Le vrai visage de l’ortie

Nous la connaissons tous depuis notre plus jeune âge, dès nos premiers pas dehors, il est fort probable que ce soit une plante que l’on rencontre rapidement. Mis en garde par nos parents, l’image de l’ortie est celle d’une plante piquante, à délaisser, et de toute façon beaucoup d’entre nous connaissent ses effets brûlants et urticants.

Pourtant l’ortie prouve son utilité dans bien des domaines; agricole, industriel, écologique, alimentaire, nutritionnel et médicinal.

En effet, cette plante fibreuse permet la confection de fils, cordes, donc textile en tout genre.

Fibre et textiles d’ortie proposé par Natural Ethics

“Les fibres d’ortie sont d’excellente qualité, longues, résistantes, souples et soyeuses. Elles sont à la fois naturelles et biodégradables mais aussi légères et solides. L’ortie est très isolante, de par ses fibres creuses. La façon dont elles sont travaillées permet d’obtenir différentes catégories de tissus. Tordues sur elles-mêmes, elles s’apparentent à du coton. L’air étant expulsé du creux de la fibre, on obtient un tissu aéré et léger. Au contraire, peu tordues sur elles-mêmes, elles se rapprochent de la laine. L’air  emprisonné à l’intérieur de la fibre fait office d’isolant thermique ce qui permet de résister au froid. Ses capacités d’isolation sont mêmes supérieures à celles d’un tissu synthétique. Cette propriété naturelle est exploitée par les fabricants pour obtenir une étoffe isolante ou au contraire une étoffe estivale plus fraîche.” Woolissime.com

L’allié de votre alimentation, et de votre jardin.

L’ortie est une vraie ressource énergétique, un super aliment, pour votre intérieur ET votre extérieur !

Ses valeurs nutritionnelles n’ont rien à envier aux fruits les plus riches.
Elle contient 6 fois plus de vitamine C qu’une orange, mais pas que, elle est riche en provitamine A, vitamine B et E.

Une portion de 300 g d’ortie cuite apporte ainsi la ration journalière de protéines.

Elle contient aussi des oligo-éléments et est minéralisée en:

  • fer
  • calcium (4 fois plus qu’un yaourt)
  • magnésium
  • manganèse
  • potassium
  • phosphore
  • zinc
  • soufre

L’ortie devient alors l’ingrédient secret contre vos maux; action détox, anti-anémique, anti-inflammatoire, elle agit en prévention contre les carences et les allergies saisonnières (cure de 3 fois/ semaines à partir de février), elle aide a lutter contre les rhumatismes, les troubles digestifs ou encore les problèmes cutanés.

Il fera un excellent complément alimentaire, idéal pour les baisses de régime et les rhumes en toutes saisons. Excellent pour le corps, pour l’esprit et pour le jardin !!

Et oui, n’oublions pas que l’ortie est l’alliée de vos plantes, il fait un excellent fertilisant pour vos plantations potagères. Laissez macérer autant de feuilles hachées/déchirées que d’eau, pendant quelques jours à l’abri de la lumière. Ce purin servira à la bonne croissance de vos plantes et aura un impact positif sur l’activité biologique de votre sol.

Vous pouvez également mettre des feuilles fraichement cueillies pendant la plantation, directement dans la terre, riche en azote il stimulera la croissance de vos plants, n’oublier pas de recouvrir l’ortie d’un peu de terreau avant de planter.

Faire une cure

Pour la Cure dépurative, c’est-à-dire l’élimination des toxines et déchets organiques), il faudra 400/500 mg d’extrait sec par jour, dans de l’eau, un smoothie ou une compote.

Pour une Cure de fer, il faut privilégier la plante fraîche dans un magnifique jus frais d’ortie. Il faudra alors une poignée de feuilles fraichement cueillies et un verre d’eau, mélangez le tout dans un blender, et voilà, c’est prêt ! Faites ça chaque matin, le temps de la cure.

3 à 4 tasses par jour pour une infusion préparée avec 40 g de feuilles d’orties pour 1 L d’eau

Contre les aphtes et irritations de la gencive, en bain de bouche. Mélanger 2 cuillères à s. d’ortie séchées dans une casserole d’eau, faites bouillir et retirer la préparation du feu. Filtrez la mixture puis laissez refroidir. Gargarisez 3 fois par jour pendant plusieurs minutes.

Arthrite ? Rhumatismes ? Appliquez l’ortie en cataplasme pendant 30 minutes (pour cela plonger des feuilles fraîches dans l’eau bouillante pour activer les principes actifs, laisser refroidir et l’appliquer directement sur l’endroit concerné. Entourer le tout avec de quoi maintenir (papier film, linge…).

Contre l’acné ou l’eczéma pensez à mélanger l’ortie avec :  Bardane, pensée sauvage, arbre à thé, lavande vraie, fucus, zinc

Quelques recettes

On cuisine l’ortie comme un légume classique, mais pas que! Vous pouvez la faire à la poêle comme des épinards frais, mariée à d’autres légumes ou non.

Pesto d’ortie

Mixez 50 g de feuilles d’ortie fraîches, 25 g de parmesan râpé, 1 c. à s. de pignons de pins, 2 gousses d’ail et 5 cl d’huile d’olive. Salez et poivrez selon votre convenance.

Omelette aux orties

Faites revenir 200 g de feuilles fraiches et ajoutez-y 6 oeufs préalablement battus. Ou insérer des orties séchées selon votre convenance directement dans les oeufs battus avant de faire cuire.

Soupe d’ortie

Faites revenir 2 oignons. Ajoutez 4 pommes de terre, 40 g de feuilles d’ortie séchées, du sel, du poivre. Ajoutez un litre d’eau, cuire 15 minutes à ébullition. Mixez et dégustez.

Tisane détox d’après repas

Mélanger le jus d’un demi-citron et une cuillère à c. de miel. Infusez 2 cuillères à soupe d’ortie séchées pendant 3 minutes. Dégustez.

Vous pouvez aussi déguster votre tisane nature (préférable pour les cures), infuser de 2 g à 5 g, pendant 10 à 15 minutes, dans 150 ml d’eau bouillante. Prendre trois fois par jour.

Ajoutez le en assaisonnement sur vos légumes, salades, viandes, pâtés… Il donnera un gout incomparable et délicieux.

Notre dernière découverte à base d’ortie :

Crédit: Image Facebook Belle Garonne, gamme de pâtés.

La marque Belle Garonne avec leur pâté à l’ortie. Un vrai régal.

N’hésitez pas à nous envoyer vos recettes secrètes d’ortie, et nous les publierons sur Facebook ou Instagram!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *